Trier par catégorie :

Budget : menace sur les parcs régionaux – mardi 21 novembre

22/02/2018

Budget : menace sur les parcs régionaux – mardi 21 novembre https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/budget-menace-sur-les-parcs-regionaux_2478922.html Les parcs régionaux sont-ils menacés ? Certaines régions refusent de financer la création de nouveaux parcs. Ce sont les poumons verts de notre territoire. Les parcs naturels régionaux occupent 15% du territoire français. Les 51 parcs français sont chargés de protéger le paysage, le patrimoine, mais aussi de participer au développement économique du territoire. Ceci a un coût : chaque parc dépense en moyenne 3 millions d'euros par a... Lire la suite

Salvador : les pesticides hors la loi – 13 novembre 2017

21/02/2018

Salvador : les pesticides hors la loi – 13 novembre 2017 https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/salvador-les-pesticides-hors-la-loi_2466620.html Depuis quatre ans, le Salvador a interdit l'utilisation du glyphosate, ainsi que 53 autres produits chimiques jugés dangereux. Le Salvador est un pays éclatant de verdure aux contours modelés par les volcans. Le plus petit État d'Amérique centrale révolutionne son agriculture. Il a chassé les pesticides et supprimé les semences des multinationales. Le pays veut nourrir sa population avec du bio. Au Salvador, le nom de la mu... Lire la suite

Climat : le Bénin lutte contre l'érosion – lundi 6 novembre 2017

20/02/2018

Au Bénin, l'érosion d'une zone côtière est un problème majeur et dangereux. Le gouvernement lutte et investit des moyens importants. https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/climat-le-benin-lutte-contre-l-erosion_2455252.html La maison familiale a disparu. Les habitants de ce village du Bénin sont en sursis : ils savent que leur village va disparaître. Ici, au cours des dix dernières années, la mer a gagné entre 40 et 50 mètres. Aux alentours, toute une région, coincée entre océan et lagune, est menacée de disparition. Sous l'effet du réchauffement climatique, 23 kilomètres de côte perdent ... Lire la suite

Nature : il faut sauver les haies ! – Jeudi 16 novembre 2017

03/01/2018

Nature : il faut sauver les haies ! – Jeudi 16 novembre 2017 https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/nature-il-faut-sauver-leshaies_2471612.html La France compte trois fois moins de haies qu'il y a un siècle. Arrachées par certains agriculteurs, elles sont pourtant essentielles pour notre écosystème. Des champs enhttps://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/nature-il-faut-sauver-les-haies_2471612.htmltourés de haies, une mosaïque à perte de vue. Le bocage, élément clé de notre paysage, est essentiel à notre écosystème. Mais depuis des années, arbres et bosquets sont souvent arrach... Lire la suite

Californie : quand la terre se venge - lundi 11 décembre 2017

11/12/2017

Californie : quand la terre se venge - lundi 11 décembre https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/californie-quand-la-terre-se-venge_2510439.html C'est sans doute la conséquence du changement climatique, ou en tout cas des sécheresses qui frappent la Californie : une terrible maladie, le "cocci", ou "fièvre de la vallée", contamine de plus en plus d'Américains. Cette plaine est surnommée la "vallée de la fièvre". Nous sommes à 1h30 de Los Angeles, au centre de la Californie, et dans l'air se répand ici une maladie qui peut être mortelle. "C'est dans l'air, c'est partout. Et vous ne pouvez rien... Lire la suite

États-Unis : deux visions du climat - dimanche 10 décembre 2017

10/12/2017

États-Unis : deux visions du climat - dimanche 10 décembre 2017 https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/etats-unis-deux-visions-du-climat_2509709.html Une sécheresse historique et des incendies à répétition en Californie : pour le président américain, cela n'a rien à voir avec le réchauffement climatique. Agnès Vahramian, envoyée spéciale à Los Angeles (États-Unis), fait le point sur la position de Donald Trump. "Ces cendres derrière moi ne changent rien à la marche de Donald Trump : mardi 12 décembre, au sommet climat à Paris, les États-Unis seront représentés par... Lire la suite

Environnement : une tourbière contenant des milliards de tonnes de carbone découverte au Congo 01/12

01/12/2017

Environnement : une tourbière contenant des milliards de tonnes de carbone découvertes au Congo – vendredi 01 décembre 2017 https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/environnement-une-tourbiere-contenant-des-milliards-de-tonnes-de-carbone-decouvertes-au-congo_2494849.html Au Congo, le chercheur Simon Lewis a découvert une tourbière où des milliards de tonnes de carbone se sont accumulés. Une véritable bombe à retardement pour l'environnement. Pour Simon Lewis, cette expédition organisée par Greenpeace au cœur de la forêt équatoriale du bassin du Congo, c'est l'aboutissement de cinq an... Lire la suite

Un fermier accuse une grande entreprise allemande d'avoir fait fondre son glacier. 29/11/17

29/11/2017

Un fermier accuse une grande entreprise allemande d'avoir fait fondre son glacier. La justice dira jeudi 30 novembre si des poursuites peuvent être engagées. https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/climat-la-croisade-d-un-paysan-peruvien-contre-le-rechauffement_2491545.html C'est un premier succès symbolique. Celui de David contre Goliath. Un paysan péruvien demande à l'entreprise allemande RWE de payer les dégâts causés par le changement climatique dans sa région natale des Andes. Un tribunal allemand vient de juger sa plainte recevable. "Le chemin est encore long (.... Lire la suite

Environnement : un océan de déchets – Samedi 25 novembre 2017

25/11/2017

Environnement : un océan de déchets – Samedi 25 novembre 2017 https://www.francetvinfo.fr/sante/environnement-et-sante/environnement-un-ocean-de-dechets_2485421.html 20 milliards de tonnes de déchets se retrouvent chaque année dans les océans. Une photographe française spécialiste de la photo sous-marine vient de lancer un message d'alerte en provenance des côtes du Honduras.   Cela ressemble à une île longue de plusieurs kilomètres, exclusivement composée de déchets. Du plastique à perte de vue, des milliers de fourchettes, de cuillères, de sacs et de bouteilles découverts par des plongeu... Lire la suite

Sénégal : la ruée vers le sable – vendredi 17 novembre 2017

17/11/2017

Sénégal : la ruée vers le sable – vendredi 17 novembre 2017 https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/senegal-la-ruee-vers-le-sable_2473248.html Au Sénégal, malgré l'interdiction, le sable des plages est abondamment exploité en dépit des conséquences pour l'environnement. Pour construire un kilomètre de route, il faut 30 000 tonnes de sable, 200 tonnes pour une simple maison. Après l'eau et l'air, le sable est la ressource la plus utilisée dans notre quotidien. Chaque année, 50 milliards de tonnes sont consommées dans le monde. Au Sénégal, le sable est un marché juteux. Une carrière a... Lire la suite

L’archipel de Tuvalu est menacé de disparition
Classé en 1989 comme l’une des nations les plus susceptibles de disparaître à cause du réchauffement climatique, l’archipel mène depuis des décennies une politique écologique intransigeante
L’une des plus petites nations au monde
Situé entre l’Australie et Hawaï, l’archipel de Tuvalu est constitué de six atolls abritant 10 782 habitants pour une superficie totale de vingt-six kilomètres carrés. Il s’agit de la quatrième plus petite nation au monde, qui possède de plus le plus petit PIB.
Un pays menacé par le réchauffement climatique
« Nous sommes inquiets. Nous sommes inquiets de savoir comment une petite île au milieu de l'océan Pacifique peut survivre, » confit Ekueta Relava, l’un des chefs d’île de l’archipel.
Car l’écosystème du pays est extrêmement fragile. Les habitants dépendent des arbres et des plantes pour se nourrir et s’abriter, et ces derniers sont constamment menacés par l’infiltration de l’eau de mer. Les 607 espèces de poissons vivant dans les eaux de l’archipel souffrent du blanchiment des coraux et de l’acidification des océans.
Menacé d’une disparition totale d’ici 2100, l’archipel du Tuvalu a menacé par le passé de poursuivre les États-Unis et l'Australie

http://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/larchipel-de-tuvalu-est-menace-de-disparition_2455032.html

Antarctique : le projet de sanctuaire marin tombe encore à l'eau
Les différents pays réunis en sommet en Australie, samedi, n'ont toujours pas réussi à se mettre d'accord. Les premières discussions remontent pourtant à 2009.
Ce ne sera pas encore pour cette fois. Un projet de vaste sanctuaire marin dans l'est de l'océan Antarctique était à l'ordre du jour, samedi 28 octobre, à Hobart en Tasmanie. Présenté par l’Australie et la France, il prévoyait la création d’une aire protégée sur une surface d’environ un million de km2. Mais les discussions n'ont pas abouti. Les 25 membres de la Commission pour la conservation de la faune et de la flore marines de l'Antarctique, dont fait partie l'Union européenne, ne sont pas tombés d'accord à l'occasion de leur sommet annuel.
En 2016, lors du dernier sommet, un consensus avait été trouvé pour la création du plus grand sanctuaire marin au monde en mer de Ross, une baie profonde de l'océan Antarctique bordant le continent Antarctique. A l'époque, ce projet présenté par la Nouvelle-Zélande et les Etats-Unis concernait une zone de plus de 1,55 million de km2. Soit une aire plus vaste que la France, l'Italie, le Benelux, l'Allemagne, la Suisse et l'Autriche réunis.
Les blocages de Pékin et Moscou
Des responsables ont déclaré à l'AFP que la Russie et la Chine avaient notamment fait obstacle à son adoption en raison de leurs préoccupations concernant les droits de pêche dans le secteur concerné. Le responsable du programme Antarctique du Fonds mondial pour la nature (WWF), Chris Johnson, regrette une nouvelle opportunité manquée. Et l'association Greenpeace souhaite "plus de vision et d'ambition" pour l'année prochaine.
Le projet de créer une Aire maritime protégée (AMP) dans l’océan Antarctique remonte à 2009. Mais les négociations en vue de sa création sont laborieuses. Notamment en raison des blocages de Pékin et Moscou. Une alternative, avancée par l'Allemagne, est également en discussion. Elle porte sur la mer de Weddell, qui s'étend à partir du sud-est de l'Amérique du Sud sur environ 2,8 millions de km2. Un autre projet, emmené par l'Argentine et le Chili, s'étend lui sur près de 100 000 km2.
L'océan Antarctique, qui représente 15% de la surface des océans, abrite des écosystèmes exceptionnels, riches de plus de 10 000 espèces uniques. Ils sont en bonne partie préservés des activités humaines mais ils restent menacées par le développement de la pêche et de la navigation.
Images :
Photographie aérienne d'un iceberg dans l'Antarctique, le 1er mars 2014. (ZHANG JIANSONG / CHINE NOUV / SIPA / XINHUA)
http://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/antarctique-le-projet-de-sanctuaire-marin-encore-mis-en-echec_2441489.html

Yvan Bourgnon : le navigateur a réussi son incroyable défi
Il voulait montrer les conséquences du réchauffement climatique. Yvan Bourgnon est arrivé au Groenland sain et sauf ce 22 septembre.

Le soulagement d'Yvan Bourgnon est immense après 70 jours en mer. Celui de sa femme encore plus. Il est arrivé ce vendredi 22 septembre au Groenland, la fin de son périple. Le navigateur franco-suisse revient de l'enfer : une traversée de près de 8 000 km, à travers les glaces du Canada, la mer de Beaufort et l'Arctique. Une aventure qui l'a poussé au bout de lui-même.
La première traversée à la voile du passage Nord-Ouest
Tout cela dans le froid et parfois les tempêtes. Il a même failli terminer dans l'estomac d'un ours blanc qui a tenté de le faire chavirer. Une aventure dont il se souviendra. "Honnêtement, c'est la première fois que je ressens vraiment la peur sur l'eau", explique-t-il. Parti le 13 juillet de l'Alaska, Yvan Bourgnon a voulu montrer les conséquences de la fonte des glaces. Il y a quelques années, cette route était complètement sous la banquise. Yvan Bourgnon, sur sa coque de noix de seulement six mètres, a réussi la première traversée à la voile du passage Nord-Ouest.

http://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/yvan-bourgnon-le-navigateur-a-reussi-son-incroyable-defi_2384607.html

Environnement : la glace, la mémoire du climat
Et si les secrets du réchauffement climatique se trouvaient dans la glace ?

C’est un arrivage qu'ils attendaient depuis des mois. Ces scientifiques de Grenoble redoublent d'attention pour manipuler chacune des 55 caisses. Ils jubilent, à l'intérieur les carottes de glace sont intactes. Cette glace, ils ont été la chercher en Bolivie à 6 300 mètres d'altitude. Pendant des semaines, ils ont prélevé des carottes de glace de plus de 100 mètres de long. Une aventure scientifique dans des conditions extrêmes. Ces scientifiques ont bravé le vent glacial des Andes et plongé dans les entrailles des glaciers pour découvrir les éléments chimiques et les bactéries enfermés dans ces glaces.
Conserver les carottes pour les générations futures
Tel un enregistreur, ces carottes permettent de décrypter le passé climatique. Avec le réchauffement climatique, ce témoignage devrait avoir disparu d'ici la fin de ce siècle. L’année dernière, ces scientifiques avaient déjà analysé les glaces du Mont-Blanc. Ils les ont mis au frais pour les générations futures. Pour les conserver, ces carottes de glace sont stockées à Grenoble, mais aussi en Antarctique. Là-bas, les glaciologues du monde entier vont constituer la première bibliothèque mondiale d'archives glaciaires, par une température moyenne de -54 degrés.

http://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/environnement-la-glace-la-memoire-du-climat_2337819.html